Quelle essence choisir pour une tondeuse ?

Apprenez plus sur les types répandus de l'essence : le 95 E5, 98 E5, E 85 et obtenez les astuces sur l'utilisation du carburant selon votre modèle de tondeuse.
Par
reviewed
Révisé par
Dernière mise à jourDernière mise à jour: octobre 07, 2021
LaComparaison est pris en charge par les lecteurs. Nous pouvons percevoir une commission sur les produits achetés à l'aide des liens figurant sur cette page. Pour en savoir plus sur notre processus, cliquez ici
LaComparaison est pris en charge par les lecteurs. Nous pouvons percevoir une commission sur les produits achetés à l'aide des liens figurant sur cette page. Pour en savoir plus sur notre processus, cliquez ici

Il existe plusieurs variétés de carburants sur le marché, et le mauvais choix peut endommager votre tondeuse. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de bien connaître toutes les caractéristiques de votre appareil pour savoir quelle essence utiliser en toute sécurité. Avant d’y arriver, faisons un petit rappel sur les différents types de tondeuses qui existent.

Les types différents de tondeuses

Il existe 4 grands types de tondeuses pour jardin ou pelouse :

  • La tondeuse manuelle : dénuée de moteur, cette tondeuse fonctionne sous l’action de l’utilisateur. Lorsqu’il la pousse, cela actionne la rotation des lames. Elle est totalement silencieuse et non polluante.
  • La tondeuse électrique : alimentée par une prise secteur, cette tondeuse se caractérise par un fonctionnement à bruit réduit. Le moteur se charge d’actionner la rotation des lames.
  • La tondeuse automatique : électrique et entièrement autonome, elle fonctionne toute seule à l’aide de capteurs qui quadrillent la surface à tondre. 
  • La tondeuse thermique : doté d’un moteur qui fonctionne à l’essence, c’est l’un des modèles les plus répandus, car est dénué de problème d’autonomie. Il suffit de toujours se rassurer d’avoir le carburant en quantité suffisante.

La spécificité du fonctionnement d’une tondeuse thermique

Quelle essence choisir pour une tondeuse ?
Comme dit précédemment, la tondeuse thermique est un modèle apprécié du fait de son autonomie. Avec son réservoir de carburant, elle peut fonctionner durant une très longue période, à condition évidemment qu’elle soit suffisante. Elle permet de faire une tonte rapide et aisée, quelque peu bruyante, mais avec un niveau sonore acceptable.

Il existe deux formes de tondeuses thermiques :

La tondeuse tractée : 

Munie de son moteur qui lui permet d’être autonome, l’utilisateur n’a pas grand-chose à faire à part diriger l’appareil, le reste se fera tout seul. Grâce à sa coupe de 46m2 de largeur et son système de réglages à 6 positions, la tondeuse thermique Einhell est la plus appréciée des experts.

La tondeuse autoportée : 

Elle prend la forme d’un mini tracteur que l’utilisateur dirige étant confortablement installé dans son siège. Elle est beaucoup sollicitée, car il n’y a aucun effort à fournir. Le modèle TS138 Husqvana est l’un des plus robustes et des plus pratiques grâce à ses roues motrices.

Le modèle poussé est aussi régulièrement cité par les spécialistes du jardinage ; si vous voulez l’essayer, la tondeuse thermique FUXTEC FX-RM4346ECO avec  son bac de ramassage (50 L) sera idéale.

Comment fonctionne une tondeuse thermique ?

De manière générale, le moteur fonctionne avec du carburant sans plomb, auquel il faut ajouter de l’huile pour sa lubrification. Sa cylindrée dépend de la puissance, et peut être aussi monocylindre que bicylindre.

Pour être plus précis, comment fonctionne une tondeuse thermique ? Elle est dotée d’un moteur (2 ou 4 temps selon les modèles) à essence qui une fois actionné, entretient le mouvement de la lame et la propulsion de l’appareil. 

Il existe trois systèmes de coupe :

Les lames hélicoïdales

C’est le plus ancien principe de coupe qui existe. Ici, les lames torsadées sont disposées de façon à avoir la forme d’un rouleau horizontal. Le fait que les lames soient visibles permet à l’utilisateur de suivre avec précision l’orientation de la tonte qu’il effectue. Hélas, pour avoir une tonte parfaite, il faut souvent effectuer plusieurs passages.

Les lames ventrales

C’est le principe le plus courant. Le moteur enclenche le mouvement de rotation de lame similaire à celui des pales d’un hélicoptère. La lame taille les herbes selon la hauteur du carter et l’on peut effectuer un mulching en y ajoutant une lame dédiée.

Les lames ventrales et hélicoïdales

Ce principe de fonctionnement combine les deux précédents, mais pas exactement.

Lorsque le système de coupe est placé en avant de l’appareil, on parle de tondeuse thermique frontale. Lorsqu’il est muni de lames hélicoïdales, ce modèle permet d’obtenir un gazon coupé avec une esthétique homogène et impressionnante. Par contre, lorsqu’il est muni de lames ventrales, ce modèle possède très souvent un bac de ramassage situé à l’arrière pour récupérer les herbes coupées. 

Caractéristiques d’une tondeuse thermique

Les tondeuses thermiques sont les modèles adéquats pour tout utilisateur qui veut tondre un terrain dont la surface est supérieure à 500 m². Ces appareils sont capables de tondre une très grande surface sans fournir d’efforts particuliers. Sa coupe a une largeur assez importante : elle varie entre 41 et 51 cm, de quoi permettre un mouvement complet tout en effectuant le travail avec un minimum de passages. Bien qu’il existe des moteurs 2 et 4 temps, ces derniers sont les plus connus et les plus répandus. Ils ont la particularité de consommer deux types de carburant : SP95 et SP98. Il existe également des tondeuses avec des moteurs 2 temps, qui fonctionnent avec un mélange d’huile et d‘essence.

Les types d’essence pour une tondeuse

Quelle essence pour une tondeuse Honda ? Telle est la question que peuvent se poser certains utilisateurs.

Une essence est un liquide qui se caractérise par son indice d’octane et par la qualité et la quantité des adjuvants incorporés. L’indice d’octane représente la capacité du liquide à s’enflammer ou pas lorsqu’il joue le rôle de carburant. Sa référence est le nombre 100 ; il représente le degré de résistance du liquide face à une auto-inflammation. Plus il est proche de 100, plus le liquide sera résistant à une auto-inflammation. Parallèlement, plus cet indice est faible, plus vite le combustible pourra s’enflammer après la compression du moteur. 

Pour réduire les possibilités d’auto-inflammation du carburant, on y a incorporé du plomb. Ce processus a fonctionné durant une période, mais on s’est rendu compte que l’essence était devenue beaucoup plus polluante et nocive pour les récents moteurs. Plus exactement, des graisses et résidus de plomb se formaient dans les conduits, réduisant ainsi la durée de vie et la performance du moteur. Il était donc question de trouver une solution pour réduire ce plomb, c’est ainsi que dès l’an 2000, il a été substitué par le potassium et d’autres biocarburants ont également été ajoutés. 

La codification du pourcentage 

Le bioéthanol, encore appelé agroéthanol, est un alcool d’origine végétale. Un carburant E10 contient 90% d’essence et 10% de bioéthanol. Un carburant E85 possède 15% d’essence et 85% de bioéthanol.

L’essence pour le moteur 2 temps et 4 temps

Il existe deux types de moteur dans les tondeuses thermiques : 2 temps et 4 temps. Ils se différencient par le type et le nombre de ports de remplissage au moteur, dans lesquels on ajoute l’huile ou l’essence. Un moteur 2 temps possède un seul port tandis qu’un moteur 4 temps en a deux.

Les moteurs 2 temps

Il est intéressant de savoir comment différencier les deux types de moteurs du point de vue du rendement. Le moteur 2 temps rend la tondeuse plus légère et davantage maniable. Elle permet de tailler les herbes les plus rudes, malheureusement, elle est bruyante et très polluante. L’essence utilisée pour ce moteur doit être additionnée à de l’huile moteur. 

Les moteurs 4 temps 

Les moteurs 4 temps sont les plus répandus et les plus utilisés dans les tondeuses thermiques. Ils sont faciles à reconnaître avec deux réservoirs, l’un pour l’essence et l’autre pour l’huile. Vous l’aurez compris, il ne faut pas faire ce mélange manuellement. Ces modèles ont l’avantage d’être discrets, mais nécessitent un entretien plus régulier ; en plus, ils ne peuvent pas fonctionner sur une pente qui excède 45°.

L’essence pour tracteur tondeuse

Quelle essence choisir pour une tondeuse ?
Comme nous l’avons dit plus haut, il est important de savoir quelle essence utiliser pour ne pas détériorer le moteur de votre tondeuse. Voici comment vous devrez faire votre choix.

Le sans-plomb 95 E5

Cette essence est dénuée de plomb et sa représentation est SP95 E5, ce qui signifie que son indice d’octane est 95 et elle peut posséder 5% de bioéthanol. C’est le carburant qu’on retrouve le plus dans les moteurs de tondeuse thermique, spécialement dans les moteurs 4 temps.
 

La nouvelle norme en vigueur va procéder au remplacement de l’E5 par l’E10. Ce dernier peut contenir jusqu’à 10% de bioéthanol. Il est recommandé à utiliser dans les moteurs 4 temps conçus après 1990. Le cas contraire, il faudra additionner dans l’essence SP98 ou SP95 un substitut de plomb. 

Le sans-plomb 98 E5 

Le SP98 E5 est un carburant pour une tondeuse à l’indice d’octane 98 pouvant contenir 5% de bioéthanol. Toutefois, il faut savoir qu’il peut être agressif avec le moteur, d’où la nécessité de bien respecter les consignes du constructeur.
 

C’est un carburant d’indice d’octane 98 pouvant avoir jusqu’à 5% de bioéthanol. Il est très bon pour les moteurs 4 temps, lesquels ont la capacité de fonctionner avec des indices d’octane supérieurs à ceux qui sont recommandés par leurs constructeurs, mais jamais inférieurs. 

L’essence E85

Encore appelée super éthanol, l’essence E85 est composée de 85% d’éthanol et 15% de super (sans plomb). Il a la spécificité de provoquer souvent des soucis au moment du démarrage de la tondeuse. 

On peut également choisir le type de carburant à mettre dans la tondeuse selon son année de fabrication. Tous les modèles datant d’avant 1990 doivent utiliser de l’essence SP98 ou du SP95 avec des additifs pour remplacer le plomb. Si par contre la tondeuse date d’après 1990, il faut utiliser du SP98 ou du SP95 sans y ajouter des additifs.

Comment conserver une essence

Quelle essence choisir pour une tondeuse ?

Une fois que vous avez le carburant qui convient à votre tondeuse, il faut savoir comment l’entretenir et le conserver afin qu’il ne détériore pas votre moteur. 

  • Ne pas stocker votre carburant pendant plus de 30 jours. Si pour une raison ou une autre, vous souhaitez le faire, il faudra le stocker dans un récipient adéquat pour un long stockage. En outre, il faudra y ajouter un additif stabilisateur qui aidera à préserver la qualité du carburant.
  • Si vous voulez stocker le carburant dans un bidon pour une durée de moins d’un mois, il y a certaines mesures à prendre absolument. Vous devrez choisir un bidon hermétique, ne pas l’exposer aux rayons du soleil, éviter qu’il soit dans une zone humide et toujours veiller à bien le fermer.
  • Si la période hivernale approche et que vous souhaitez faire du remisage, il ne faut pas faire l’erreur de laisser le carburant dans le réservoir. La bonne attitude consiste à vider ce dernier et se rassurer qu’il n’y a plus rien dans le réservoir, par exemple en utilisant la tondeuse jusqu’à ce qu’elle tombe en panne sèche. Enfin, n’oubliez pas de nettoyer soigneusement la tondeuse, principalement au niveau du carter et des lames, avant de la ranger.

 

Pourquoi utiliser des additifs pour l’essence de tondeuse ? 

Il est recommandé d’utiliser des additifs pour renforcer l’efficacité de l’essence utilisée dans les tondeuses thermiques. Bien plus, ils aident à maintenir le moteur en parfait état de fonctionnement, à réduire les rejets polluants, à réguler la consommation ainsi qu’à prolonger sa durée de vie.

Si vous souhaitez conserver les carburants SP95 et SP95-E10 durant une période qui excède 30 jours, il est impératif d’utiliser un stabilisateur qui servira à conserver ses qualités. De même, ces additifs permettent d’éviter que les dépôts se forment dans les réservoirs des tondeuses, principale cause des pannes régulières que rencontrent les tondeuses. L’importance des additifs s’apprécie également sous d’autres aspects ; ils empêchent tout éventuel colmatage du filtre afin de favoriser le nettoyage du système de carburation. Enfin, ces produits facilitent le démarrage de la tondeuse, ce qui est toujours positif pour son fonctionnement.

Les conseils de l’utilisation de l’essence pour une tondeuse 

Tout au long de ce guide, nous n’avons cessé de rappeler l’importance de la qualité de l’essence pour une tondeuse thermique. Pour résumer ce qui a déjà été dit, voici ce qu’il faut retenir sur l’utilisation d’une essence :

  • Toujours se demander quelle essence pour tracteur tondeuse utiliser.
  • À défaut, il faut prendre la peine de faire le choix selon l’année de conception (avant ou après 1990).
  • Suivre les conseils de conservation du carburateur.
  • Savoir comment conserver votre tondeuse en période hivernale.
  • Ne jamais conserver un carburant plus de 30 jours sauf utilisation d’un stabilisateur.
  • Savoir quel additif utiliser.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *