Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

Par
reviewed
Révisé par
Dernière mise à jourDernière mise à jour: juin 01, 2022
LaComparaison est pris en charge par les lecteurs. Nous pouvons percevoir une commission sur les produits achetés à l'aide des liens figurant sur cette page. Pour en savoir plus sur notre processus, cliquez ici

Si vous êtes sur cet article, vous souhaitez avoir des réponses à cette question. La chaudière est un système de chauffage d’eau que l’on utilise à l’intérieur pour avoir de l’eau chaude sanitaire à profusion. Gaz, fioul, bois, à granulés, solaire. L’appareil se décline à plusieurs modèles fonctionnant à partir de plusieurs sources d’énergie. Cette diversité peut par conséquent rendre le choix difficile.

Quoi qu’il en soit, il est toujours essentiel de choisir une chaudière qui vous permettra de faire des économies sur votre facture d’électricité et de chauffage. Bien entendu, pour choisir une chaudière, il est important de regarder le type d’appareil dont il est question. Vous devez aussi vous intéresser à son fonctionnement, sa technologie, la marque, le prix, etc. Quel type de chaudière vous convient ? On vous en dit plus dans ce guide dédié.

Les types de chaudière

Il existe plusieurs types de chaudière. Leur choix peut varier en fonction des éléments spécifiques tels que la source d’énergie et la performance.

1. En fonction de source d’énergie

Si l’on considère la source d’énergie, on pourra distinguer entre les chaudières électriques, les chaudières à fioul, le type de chaudière gaz, etc.

La chaudière électrique

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière électrique n’exige pas de tuyau de raccordement. En revanche, elle peut s’avérer coûteuse dans le cadre de la consommation d’électricité.

Autant vous le dire tout de suite, ce modèle de chaudière est à solliciter s’il n’existe aucun système de raccordement au gaz de la ville. Il se base sur des résistances immergées qui permettent le chauffage rapide de l’eau sanitaire. Généralement mixtes, les chauffages électriques peuvent prendre en charge deux solutions : chauffage grâce à des radiateurs à eau ou à un plancher chauffant.

Dans le cas où elle n’offre pas un double service, la chaudière électrique peut être accompagnée d’un chauffe-eau électrique comme DE DIETRICH Chauffe eau 300L ou d’un ballon d’eau thermodynamique en référence au Chauffe-eau Aéromax 5 – 250L. La chaudière électrique a une puissance qui oscille entre 10 et 35 kW en fonction de la surface à chauffer.

L’avantage de la chaudière électrique est qu’elle est peu onéreuse que ce soit au moment de l’achat ou au moment de l’installation. La raison ? Elle n’exige pas de tuyau de raccordement. En revanche, elle peut s’avérer coûteuse dans le cadre de sa consommation en électricité. Raison pour laquelle on la sollicite pour un usage provisoire en attendant d’investir dans une chaudière à fioul. En ce qui concerne l’installation ou le contrôle du fonctionnement d’une chaudière, vous pouvez toujours faire appel aux devis gratuits.

La chaudière à fioul

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à fioul est dotée d’une cuve de stockage et se charge d’alimenter l’ensemble du système de chauffage. Son efficacité est assez visible pour chauffer les grandes surfaces.

A l’heure où les questions énergétiques sont au cœur des problématiques environnementales, la chaudière à fioul est sur toutes les lèvres. Ce type de chaudière a réalisé de véritables progrès en matière de rendement et de respect de la planète. Plusieurs habitations individuelles ou collectives en raffolent. La chaudière à fioul est dotée d’une cuve de stockage et se charge d’alimenter l’ensemble du système de chauffage. Son efficacité est assez visible pour chauffer les grandes surfaces dans les régions froides. Le principe de fonctionnement d’une chaudière à fioul est relativement simple. En effet, le brûleur qui se trouve dans la chambre à combustion s’occupe de mélanger l’oxygène et le fioul. Cette action augmentera la température du fioul qui brûlera par conséquent. Le fioul dégage ainsi une chaleur utile pour chauffer l’eau.

Les avantages de la chaudière à fioul

La chaudière à fioul promet les avantages suivants :

  • Garantit de réelles économies en énergie que ce soit en rénovation ou en construction neuve
  • Réduit considérablement les gaz à effet de serre avec de rendement de combustion équivalent à 1
  • Bénéficie d’une longue durée de vie (20 ans en moyenne)
  • Donne droit aux aides disponibles comme des primes et des subventions. Simplement parce qu’il s’agit d’une méthode saine et respectueuse de l’environnement que l’Etat encourage fortement.
  • Solution pratique, sûre et abordable

Les inconvénients de la chaudière à fioul 

Parmi les inconvénients de la chaudière à fioul, on peut mentionner :

  • La nécessité de procéder à l’approvisionnement de la cuve, et ce, de manière régulière.
  • La cuve est encombrante
  • Le prix du fioul change selon le cours du marché
  • Un système de chauffage responsable de la production de l’acide sulfurique.

La chaudière à gaz

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à gaz fonctionne au propane ou GPL ou encore au gaz naturel. L’avantage de ce combustible est qu’il permet d’économiser l’énergie.

La chaudière à gaz est connue pour sa facilité d’utilisation. Elle permet aussi une réelle économie d’énergie. Les pièces équipées d’une chaudière à gaz disposent généralement d’un compteur gaz. Pour en tirer le meilleur parti, orientez-vous vers les modèles à condensation ou à basse température. Il existe les chaudières à gaz murales, au sol, instantanées ou à accumulation. Quel que soit votre choix, sachez que l’appareil saura répondre à vos besoins et s’adapter à tous les types de logements.

La bonne nouvelle est que les modèles à haut rendement sont éligibles aux aides telles que l’aide de l’Anah, l’éco prêt à taux zéro, la prime énergie, le crédit d’impôt, etc. La chaudière à gaz fonctionne au propane ou GPL ou encore au gaz naturel encore appelé gaz de ville. L’avantage de ce combustible est qu’il figure parmi les moins onéreux du marché.

Les avantages de la chaudière à gaz

  • Confortable en matière de chauffe
  • Système de chauffage pour servir à la production d’eau chaude sanitaire
  • Excellent rapport qualité-prix
  • Confortable en matière de chauffe

Les inconvénients de la chaudière à gaz

  • L’indisponibilité permanente du gaz de ville en milieu rural
  • Fonctionne avec des énergies fossiles

La chaudière à bois

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à bois est très écologique, économique et efficace. Elle sollicite les bûches de bois pour fonctionner. Les bûches sont chargées à la main.

Écologique et économique à la fois, la chaudière à bois se pose comme une solution de chauffage ultra-efficace. Elle sollicite les bûches de bois pour fonctionner. Ce bois est une énergie biomasse renouvelable. Les bûches sont chargées à la main dans la chambre de remplissage. Même si cette étape est manuelle, la chambre est assez grande pour accueillir une grande quantité de bois pour une meilleure autonomie.

Une fois remplie, on devra actionner le système de commande de la chaudière bois afin de l’allumer. La chaleur qui se produit au moment de la combustion des bûches viendra activer l’échangeur de chaleur qui à son tour devra chauffer l’eau du circuit. Une sonde intégrée dans la chaudière sert de régulateur de la température.

Les avantages de la chaudière à bois

  • Le bois dont est basé le fonctionnement de la chaudière à bois est une ressource renouvelable, ce qui en fait un appareil écologique.
  • Solution économique
  • Contrairement au chauffage à fioul ou électrique, le chauffage bois génère moins de gaz à effet de serre
  • Donne accès au crédit d’impôt, si vous contactez un professionnel pour son installation.

Les inconvénients de la chaudière à bois

  • La gestion du stock du bois peut être limitée. On conseille ainsi de stocker le bois avant la période hivernale, cela permettra d’avoir du bois à portée de main pendant tout l’hiver.
  • Par ailleurs, il n’est pas toujours facile de manipuler le bois. Transporter le bois jusque dans la chaudière exige une force supplémentaire à l’inverse d’un modèle fonctionnant au gaz.

2. En fonction de leur performance

On distingue également les chaudières en fonction de leur performance. C’est ainsi qu’on retrouve sur le marché la chaudière à basse température, la chaudière à condensation ou encore la chaudière à ventouse.

La chaudière à basse température

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à basse température diffuse une chaleur douce et homogène de manière continue. Ce type de chaudière fait preuve d’une très grande stabilité.

La chaudière à basse température porte bien son nom. Elle génère, bien entendu, moins de chaleur que les chaudières classiques. Si les modèles standards produisent de l’eau chaude sanitaire à une température de 90°C, les modèles à basse température en produisent à 50°C voire en dessous selon le mode d’installation choisi. En chauffant l’eau disponible dans le réseau de chauffage va permettre de réaliser une réelle économie sur la facture d’énergie. Une autre bonne nouvelle est que les fumées provenant de la combustion sont également moins chaudes, ce qui permet de faciliter leur libération.

Que vous ayez une chaudière au fioul, à bois ou électrique et bénéficiant des performances en basse température, sachez que son fonctionnement reste inchangé. L’appareil à basse température intègre un brûleur. Celui-ci chauffe l’eau circulant dans les conduits d’alimentation de chauffage. Si les modèles à basse température sollicitent très peu d’énergie, les modèles classiques en demandent beaucoup plus. La raison avec la chaudière basse température est qu’elle ne dépasse pas 50°C.

Les avantages de la chaudière à basse température

Contrairement aux idées reçues, une eau moins chauffée n’aura aucun impact sur la température intérieure du logement. Pour optimiser l’efficacité de chauffe d’un tel appareil, il est essentiel de l’associer à un plancher chauffant ou un radiateur basse température.

En optant pour cette solution, vous aurez l’assurance que l’appareil diffuse une chaleur douce et homogène et ce, de manière continue. Il est donc évident que ce type de chaudière fait preuve d’une très grande stabilité. Grâce à ce système de chauffage, le rendement est constant qu’importent les températures extérieures. Un autre avantage réside dans son rapport rendement/prix intéressant.

Les inconvénients de la chaudière à basse température

Les points faibles de la chaudière basse température sont nombreux. L’un des principaux inconvénients est qu’il n’est éligible à la prime énergie ou au crédit d’impôt. S’il s’agit d’un modèle au gaz, vous devez souscrire à un rendement mensuel. Une cuve de stockage sera par ailleurs nécessaire s’il est question d’un modèle à fioul.

La chaudière à condensation

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à condensation tire sa performance en matière de chauffage de l’énergie produite par la vapeur d’eau provenant de la combustion de l’eau. La chaudière à condensation peut être au gaz, au fioul ou à pellets. Cet appareil se pose comme très écologique.

Connues pour leur excellent rapport qualité-prix, les chaudières à condensation sont imposées en Europe. Leur performance énergétique en est l’une des principales raisons. L’appareil tire sa performance en matière de chauffage de l’énergie produite par la vapeur d’eau provenant de la combustion de l’eau. Une chaudière à condensation peut être au gaz, au fioul ou à pellets.

Quel que soit le modèle dont vous disposez, votre appareil peut proposer un simple service de chauffage ou encore fournir un service double avec le chauffage, mais aussi la fourniture de l’eau chaude sanitaire. Tout en garantissant une excellente économie en combustible, ce type de chaudière assure un bon confort thermique.

En effet, la chaudière à condensation se charge de la récupération des fumées, qui par le biais de la condensation, produisent à nouveau de l’énergie thermique. Ce n’est pas le cas des chaudières traditionnelles accusées du rejet des fumées dans l’air.

Les avantages de la chaudière à condensation

L’un des tous premiers atouts d’une chaudière à condensation est qu’elle sollicite la chaleur latente renfermée dans la vapeur d’eau. Ceci fait en sorte que l’appareil exploite l’entièreté de ses ressources. Avec ce procédé, vous aurez droit à une économie d’énergie à hauteur de 30% ainsi qu’un taux de rendement de 100% voire plus.

Un autre avantage et non des moindres est que les chaudières à condensation assurent le respect de la planète. Compact et esthétique, un tel appareil permet un gain d’espace considérable, mais s’adapte également à tous les intérieurs.

Les inconvénients de la chaudière à condensation

Au niveau des inconvénients, une chaudière à condensation doit nécessairement se raccorder au circuit des eaux usées, puisque l’appareil rejette environ 10 litres d’eau par jour. Par rapport aux différents avantages qu’il revêt, on pourrait dire que cet équipement ne dispose pas d’inconvénient, il sera important de bien réfléchir sur cet aspect avant de procéder à son achat.

La chaudière à ventouse

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

La chaudière à ventouse peut être positionnée d’une manière horizontale et verticale. Pour le premier mode d’installation, une sortie sera visible sur la façade de la maison avec un trou dans le mur pour faire passer le conduit. La deuxième option bénéficie d’une sortie sur le toit.

La ventouse est un mécanisme permettant l’évacuation des fumées en toute sécurité vers l’extérieur d’une pièce où se trouve la chaudière. Notons que ce rejet se fait très souvent hors du domicile. La chaudière à ventouse a donc pour objectif l’approvisionnement ou le renouvellement en air frais. Le second concerne le fait d’évacuer les gaz brûlés. Un conduit bidirectionnel empêche l’apparition de l’humidité ou de la condensation. Ainsi, l’approvisionnement des fumées se fait par un sens et l’évacuation par un autre sens.

La chaudière à ventouse peut être positionnée dans deux sens :la chaudière à ventouse horizontale et la chaudière à ventouse verticale. Pour le premier mode d’installation, une sortie sera visible sur la façade de la maison avec un trou dans le mur pour faire passer le conduit. La deuxième option bénéficie d’une sortie sur le toit.

Les avantages de la chaudière à ventouse

La chaudière à ventouse a pour avantage d’être parfaitement étanche. Comme le système utilise l’air extérieur, il est clair qu’il n’y aura pas de fuite qui apparaîtra pendant la sortie des fumées. On est également sur un appareil facile à installer, puisqu’il peut être placé à tous les endroits de l’habitat. Comme rien n’exige le ramonage du circuit d’évacuation, l’entretien sera des plus faciles. L’installation d’une chaudière à ventouse donne droit à des aides étatiques, à condition que vous fassiez appel à un professionnel pour son installation.

Les inconvénients de la chaudière à ventouse

Ce type de chaudière a pour point négatif de ne pas être compatible avec une chaudière à bois ou une chaudière à granulés. Pour un conduit orienté sur la façade du logement, assurez-vous de ne pas nuire au voisinage.

Comment fonctionne la chaudière à gaz ?

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz classique varie selon que l’appareil doit chauffer uniquement ou produire de l’eau chaude sanitaire. Dans ce dernier cas, il devra impérativement être raccordé à un ballon d’eau chaude. Les modèles diffèrent en fonction des tailles. Les chaudières gaz murales sont parfaites pour les petits espaces tandis que les modèles à poser sont convenables pour les grandes surfaces.

Le principe de fonctionnement de la chaudière gaz pour chauffer le domicile est assez simple. La mise en route de l’appareil est assurée par un branchement au réseau électrique. Le gaz est transmis à la chaudière par une installation spécifique. La production de la chaleur se fait ensuite par la combustion du gaz.

Cette chaleur se diffuse dans le liquide caloporteur ou de l’eau. Par la suite, on enregistre l’acheminement des liquides vers les émetteurs de chaleur à savoir le plancher chauffant ou le radiateur au travers d’un conduit de chauffage. Les radiateurs procèdent ensuite à la restitution de ces chaleurs dans les pièces où ils sont installés.

Pour ce qui est de la production d’eau chaude, la chaudière à gaz peut solliciter 3 modes de fonctionnement.

  • Mode instantané: la production de l’eau chaude se fait à la demande
  • Mode par micro-accumulation: l’eau chaude est produite par le biais d’un chauffe-eau installé au sein de la chaudière
  • Mode par accumulation: l’eau chaude est produite par un ballon d’eau chaude associé à la chaudière gaz classique.

Ce qu’il faut savoir avant l’installation d’une chaudière

Quel Type De Chaudière Choisir ? Guide Complet Sur Chaudières Différentes Pour Votre Logement (Été 2022)

Le montage d’une chaudière dépend du type et du gabarit du modèle. L’installation se fait généralement à la cave, dans la buanderie, au garage ou encore au grenier.

Le choix de l’endroit où s’installera votre appareil dépend du modèle ou des occupants de la maison. Si vous optez pour une chaudière au sol, sachez que son installation peut se faire dans le grenier.

La chaudière gaz à condensation est la plus sollicitée dans la plupart des ménages. Même s’il est possible de l’installer par vos propres soins, faire appel à un professionnel est la meilleure solution, en raison de la complexité des travaux. Il est également important de souligner que faire appel à un service spécialisé vous fera bénéficier des aides.

Lorsque vous faites appel à un expert pour l’installation d’une nouvelle chaudière gaz à condensation, il commencera par le désembouage de la tuyauterie afin d’optimiser le système de chauffage et de production d’eau chaude. Ensuite, il procèdera à la mise en place d’une technique efficace d’évacuation des fumées. Les conduits sont conçus pour résister à l’acidité des fumées ou de l’humidité.

Cependant, si vous souhaitez tirer parti d’une chaudière gaz à condensation, il est plus que nécessaire de disposer d’un chauffage central chargé d’alimenter les radiateurs. La chaudière devra également se brancher à une voie d’évacuation des eaux usées du logement pour une meilleure sortie de l’eau liquide.

Notons cependant que le coût de l’installation par un professionnel varie entre 500 et 1400€.

L’Entretien

Que vous soyez un occupant d’un appartement ou d’une maison équipée d’une chaudière, vous devez vous assurez prendre rendez-vous avec le chauffagiste qui s’assurera du bon fonctionnement de votre équipement. La visite doit se faire annuellement.

Cette visite permet d’assurer une meilleure durée de vie, mais également garantit une utilisation sécurisée. Une chaudière bien entretenue et bien utilisée fonctionne parfaitement et offre de meilleures performances en matière d’économie d’énergie. Cela permet également de limiter les risques de fuites de gaz ou d’eau.

Voici les étapes que doivent respecter votre chauffagiste au moment de l’entretien de votre chaudière :

  • Veillez à bien nettoyer le corps de chauffe
  • La veilleuse et le brûleur doivent être parfaitement nettoyés
  • S’assurer que la pompe soit bien nettoyée et fonctionne correctement
  • La régulation interne de la chaudière doit passer au peigne-fin
  • Vérifier les pièces de sécurité
  • Veiller au contrôle du débit de gaz
  • Faire un audit sur l’étanchéité des circuits de gaz
  • Inspecter le vase d’expansion qu’il faudra éventuellement regonfler
  • Mesurer le taux de CO présent dans l’air

Conclusion

Nous sommes parvenus au terme de ce guide portant sur les différents modèles de chaudières qui existent sur le marché. Nous espérons que cet article vous aura été utile et que vous savez désormais quel type de chaudière choisir. Pour rappel, cet appareil varie en fonction de la source d’énergie et de la performance. Selon le premier critère, on retrouve les chaudières électriques, à gaz, à fioul et à bois. Pour ce qui est de la performance, on distingue les chaudières basse consommation, les chaudières à condensation ainsi que les chaudières à ventouse.

A noter que chaque catégorie dispose des spécificités qui lui sont propres. Si vous avez trouvé la chaudière qu’il vous faut, assurez-vous de faire appel à un professionnel qui maîtrise les contours du métier. Cette solution pourra vous ouvrir à des primes selon le modèle choisi. Et lorsque l’appareil est bien installé, souscrivez à un contrat d’entretien, qui vous permettra de l’utiliser en toute sécurité et le plus longtemps possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.